L’appel à communication du colloque « Les chantiers du nucléaire » (Lyon, 27-29 juin 2012) est maintenant disponible: pour le télécharger, et soumettre des propositions, cliquez ici!

 

Filed under Non classé by on #

L’histoire récente a remis le nucléaire sur le devant de la scène médiatique. Fukushima alimente ce qui a souvent été nommé « l’impossible débat », relançant les louanges ou les invectives que ne cesse de susciter ce mode de production énergétique. En 25 ans, entre Tchernobyl et Fukushima, la technologie en elle-même a peu évolué mais ses modalités d’inscription dans la société ont changé, sous le triple impératif de la « transparence », de la « gouvernance » et de la « durabilité ». Face aux doutes qui entourent la maîtrise des risques et la gestion des déchets, les pouvoirs publics ne peuvent plus faire abstraction ni de la signification du nucléaire pour les populations ni de la portée politique et éthique des choix énergétiques. Loin d’être un simple sujet technique, le nucléaire est synonyme de pratiques, de comportements, de représentations, de formes de régulation, d’enjeux de pouvoir. En France, dès 1991, la « mise en politique des déchets nucléaires » (Barthe) a conduit à repenser la temporalité et les cadres mêmes de l’action publique. La loi de Transparence et de sûreté nucléaire de 2006 a réaffirmé la nécessité de repenser la régulation de l’industrie et ses relations avec la société. La plupart des pays nucléaires ont suivi cette voie, en donnant un cadre renouvelé à l’industrie nucléaire, qui fait toute sa place à la « transparency » et au « public engagement ».

Ces évolutions récentes ont rendu nécessaire une réévaluation de l’effort de recherche en SHS, qui reste dispersé et se trouve confronté à de multiples difficultés. Le colloque interdisciplinaire, « Les chantiers du nucléaire », se propose d’ouvrir un chantier, celui des relations entre le nucléaire et les SHS.

Dans un premier temps, il s’agira de faire un bilan des recherches déjà existantes et de capitaliser sur cet acquis conséquent, en examinant les approches choisies, les méthodes mises en œuvre, les difficultés rencontrées et in fine les aspects non retenus ou non analysés de cet objet à multiples facettes.

Dans un second temps, nous souhaiterions interroger la pertinence des apports des SHS aux débats contemporains sur l’industrie nucléaire et esquisser collectivement les axes d’une recherche future en suscitant de nouvelles collaborations.

Ce colloque s’adresse donc aux chercheurs issus de l’ensemble des sciences humaines et sociales (sociologie, anthropologie, psychologie, droit, économie, géographie, gestion, science politique, droit, etc.) intéressés par cet objet qu’est le nucléaire.

Les modalités de proposition de communications et l’appel à communication complet seront publiés très prochainement.

Lieu : Lyon (Ecole normale supérieure / Institut Français de l’éducation)

Financements : PIR PACEN/NEEDS du CNRS, l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS, l’Ecole normale supérieure de Lyon et l’Institut Français d’Education.

Dates : du mercredi 27 au vendredi 29 juin 2012.

Langues de travail : Français et anglais. Une traduction simultanée professionnelle sera proposée.

Filed under Non classé by on #

Jeudi 1er juillet, Pierre Bringuier, professeur de droit international à l’université de Montpellier, fera une intervention sur la traduction juridique des données scientifiques en ce qui concerne les matières et déchets nucléaires.

Merci de nous envoyer un mail si vous désirez assister au séminaire (contact à gauche).

Filed under Non classé by on #

Le 28 avril, Sylvain David a fait une présentation sur le thème « Elements de physique des réacteurs pour les sciences sociales ». Sa présentation est téléchargeable dans la section « Documents » du site.

Filed under Non classé by on #

Cat_Mat accueille, le 10 mars 2010, Gabrielle Hecht, de l’Université du Michigan. Gabrielle Hecht est historienne et spécialiste de l’histoire nucléaire de la France. Dans son premier livre, Le rayonnement de la France, elle analyse la manière dont le nucléaire est devenu un élément déterminant de l’identité  nationale de la France de l’après-guerre et en contrepoint, comment le passage à une technologie nucléaire importée des USA (la filière Réacteurs à Eau Pressurisée) a pu se faire, au détriment de la filière nationale Uranium naturel-Graphite-Gaz. Elle conduit actuellement des recherches sur l’histoire politique de l’uranium, en montrant comment la « nucléarité » de ce produit est déterminée par l’histoire politique. C’est de ces questions qu’elle viendra nous parler le 10 mars. Merci de nous envoyer un message pour assister au séminaire!

Filed under Non classé by on #

Le 24 février à 17h, nous accueillons Georges Capus, d’Areva, qui viendra parler des relations entre l’extraction de l’uranium (les systèmes miniers), l’évaluation des ressources et la constitution des prix et des marchés. Merci de nous laisser un message si vous souhaitez participer.

Filed under Non classé by on #

La première séance du séminaire Cat_Mat se tient le 27 janvier 2010 à l’Ecole normale supérieure, de 17 à 19h.

Nous aurons le plaisir de recevoir Sophie Gabriel de l’équipe de technico-économie du CEA, I-Tésé, qui parlera des ressources en uranium et des approches technico-économiques pour les évaluer.

Merci de nous envoyer un mail pour participer au séminaire (contact dans la colonne de gauche).

Filed under Non classé by on #

La séance de lancement de Cat_Mat aura lieu le 6 janvier 2010 de 14h à 17h à l’Ecole normale supérieure, 45 rue d’Ulm (Paris 5e). Pour participer, merci de nous envoyer un mail.

La liste des séminaires mensuels sera affichée bientôt dans la rubrique « Séminaire ».

Filed under Non classé by on #